Vacances détente à Djerba

24/10/2019 - 31/10/2019

Pour ce premier voyage hors UE mais également premier voyage avec notre fils de 8 mois, nous avons choisi la Tunisie ! À environ 3h de vol de Paris, avec des températures aux alentours de 25° au mois d'Octobre et un coût de la vie relativement bas, cela nous semble être la destinatio idéale ! Après pas mal d'hésitations entre une formule tout compris dans un hôtel et nos habituels AirBnb, nous décidons de ne pas déroger à nos habitudes et donc de louer un grand appartement à Houmet Essouk, sur l'île de Djerba !

Jour 1 - Direction Djerba

Il est 3h, le réveil est difficile mais notre vol est à 7h15 et donc il est l'heure de partir direction Orly. Pour la première fois, nous avons décidé de réserver un parking directement dans l'aéroport. D'habitude, nous prenons un parking privé dans les alentours et nous sommes amenés par navette au terminal. Mais là, avec le bébé et les horaires de nos vols, nous nous sommes dit que cette réservation n'était pas du luxe.

Pour le vol, nous avons acheté une poussette exprès afin qu'elle puisse être acceptée en cabine. Franchement, le modèle est top, elle est légère, facile à transporter et a été acceptée aussi bien à l'aller qu'au retour en cabine. Sans trop savoir à quoi nous attendre, nous avons choisi de prendre bébé sur nos genoux pour le voyage... Et nous ne regrettons pas, tout s'est super bien passé. Ceci dit, le vol est rapide. Pas sûr que nous ferions de même pour un vol de 10h...

À notre arrivée en Tunisie, le paysage est vraiment très beau: la terre est très sèche avec très peu de végétation mais beaucoup de palmiers (très souvent des dattiers). Ca ressemble vraiment aux images qu'on peut voir de la Tunisie. Dépaysement total.

Pour ce voyage, nous avons loué une voiture à Europcar (avec siège auto). Après les quelques formalités administratives, on nous remet rapidement notre véhicule et nous partons en direction d'Houmet Essouk pour rejoindre notre location. A notre arrivée, quelqu'un est là pour nous accueillir et nous présenter l'appartement.

Comme il est déjà plus que l'heure de déjeuner, nous décidons d'aller dans le centre ville et de chercher quelque part où manger. Lors de notre arrivée à Houmet Essouk, nous sommes passés devant le marché qui y a lieu tous les jeudis et donc nous commençons notre recherche par ici. Le marché n'a rien à voir avec ce dont on a l'habitude en France : tous les prix se négocient (c'est un peu le sport national en Tunisie), les fruits et légumes sont posés à même le sol, aucun prix n'est indiqué, etc. Ca peut sembler un peu déroutant au premier abord mais franchement, on s'y habitue plutôt bien.

Malheureusement, le marché est en train de fermé et donc nous repartons sur nos pas en direction d'un restaurant que nous avions vu sur le chemin : le Malibu. Même si la carte est assez copieuse, nous trouvons quelques spécialités Tunisiennes telles que les brick à la viande hachée et divers plats à base d'agneau. Ce n'est pas exceptionnel mais c'est bon et les saveurs sont vraiment différentes de nos habitudes.

Vue sur la mer au bout de la rue de notre location

Après une petite pause à l'appartement, nous ressortons faire des courses en fin de journée. Même si nous n'en sommes pas très fans, il faut savoir qu'en Tunisie, il y a très peu de pots pour bébé... Donc prévoyez soit d'en apporter depuis la France, soit arrangez-vous pour pouvoir préparer de la nourriture pour bébé sur place.

Jour 2 - plage et visite de Midoun

Pour cette première vraie journée sur place, nous partons vers Midoun en longeant la côte, en espérant pouvoir nous arrêter quelque part en route pour aller à la plage. Après moins de 10 minutes de route, un panneau nous indique "la plage" et nous nous y rendons. Sur le petit chemin qui nous y ammene, nous croisons des dromadaires, qui semblent sauvages mais au final, nous nous rendrons vite compte qu'ils sont utilisés, par les gros hôtels qui se trouvent tout le long de la côte, pour promener les touristes...

Malheureusement, il y a beaucoup de vent et nous ne souhaitons pas rester sur place. Après quelques minutes à nous promener au milieu des hôtels, tous plus grands les uns que les autres, nous arrivons sur une nouvelle plage où nous pouvons nous poser (entre 2 plages privées). Il y a toujours du vent mais c'est largement supportable et il fait beau donc nous profitons de ce beau moment.

Pour le déjeuner, nous continuons notre route en direction de Midoun. C'est vendredi et c'est jour de marché ! Du coup, c'est assez compliqué de se garer... À notre arrivée sur la marché, il est à nouveau en train de fermer... Nous trouvons tout de même quelques stands ouverts et pouvons ainsi commencer nos premiers achats. Hônnetement, la négociation n'est pas simple. Non pas que les Tunisiens le prennent mal mais c'est plutôt que d'un côté, on ne veut pas se faire avoir et d'un autre, on ne veut pas qu'ils se fassent avoir non plus... De ce qu'on a pu voir, on peut facilement réduire le prix qu'ils nous donnent par 3 voire 5.

Après avoir prix un café + une boissons en terasse pour moins de 2€, nous nous promenons dans les petites rues de Midoun à la recherche d'un restaurant. Les Tunisiens ont des techniques bien rôdées pour essayer de nous faire rentrer dans leur magasin et pour nous faire acheter. Plusieurs fois, on nous a dit "Tu me reconnais, on s'est vu à l'hôtel !". Pas de chance, nous ne sommes pas dans un hôtel :). Ou encore: "Viens voir mon ami qui travaille là-bas, les épices sont fraiches, contrôllées par la police !".

Nous parvenons enfin à nous poser dans le restaurant La Mamma. Ici, la spécialité, c'est le poisson et il est vraiment très bon. Là encore, ce n'est vraiment pas cher : pour moins de 12€, nous avons pu manger et boire.

L'après-midi, nous nous reposons à l'appartement et ressortons le soir pour faire un petit tour, le long de la plage puis dans la vieille ville d'Houmet Essouk à la nuit tombée. Sur le chemin du retour, petit stop à la patisserie Bnina pour nous ramener quelques gourmandises pour notre dîner. Les gateaux sont plutôt bons mais l'accueil est assez froid... Ce qui est assez étonnant car partout où nous avons pu aller, les gens sont d'une extrème gentillesse !

Jour 3 - plage et repos

Nouvelle journée, le vent est plus calme et donc nous retentons notre chance à la plage que nous avions vu la veille. Et c'est une bonne idée : la plage est vide, il fait beau et nous sommes au calme. De quoi bien profiter de notre matinée.

Plage non loin de la location

Le midi, nous mangeons "Chez chouchou", un petit restaurant situé le long de la route. Ca ne paie pas de mine mais c'est très bon. Quoiqu'un peu épicé ;). Personellement, j'ai pris un couscous royal et je me suis régalé ! Là encore, les prix sont très bas.

Après une petite sieste au soleil à l'appartement, nous partons prendre un goûter au café turquoise qui se trouve juste à côté. Malheureusement, même si les gens sont très gentils, notre commande a pris 45 minutes à venir (je pense qu'ils avaient oublié) alors que nous ne devions pas être plus de 10 personnes dans le café.

Jour 4 - Marché d'Houmet Essouk

Pour commencer cette journée, nous partons faire un petit tour le long de la plage qui se trouve au bout de notre rue. Il ne fait pas très beau mais tout est calme et c'est agréable pour commencer la journée. Sur le chemin du retour, nous décidons d'aller prendre un petit café au Hashtag café.

Bébé souffrant de ses dents, nous passerons une bonne partie de la journée à l'appartement à nous reposer. Le midi, nous repartons dans le centre ville pour manger au restaurant Essofra, ce restaurant est considéré comme un des meilleurs d'Houmet Essouk. La décoration est vraiment jolie, on se croirait presque dans une maison; les serveurs sont très gentils, ils nous proposent même de nous resservir; les repas sont effectivement bons mais pas exceptionnels non plus. Si ce n'est les patisseries en dessert qui sont vraiment délicieuses !

Un dattier dans les rues d'Houmet Essouk

Lors de notre arrivée au restaurant, nous avons du passer par le marché qui visiblement s'installe également le dimanche à Houmet Essouk. Comme nous n'avions pas trop eu l'occasion d'y aller le jour de notre arrivée, nous profitons de ce début d'après-midi pour en arpenter les allées. On y trouve de tout : des vêtements, des bijous, des fruits et légumes, des jouets, etc. C'est vraiment sympa, même si on se fait alpaguer de toute part.

Jour 5 - Marché couvert d'Houmet Essouk

Malheureusement, bébé ne va pas mieux et ses dents sont toujours douloureuses donc nous décidons de rester tous ensemble à l'appartement le matin. À midi, nous partons manger un "kebab" non loin de l'appartement. En réalité, ce n'est pas vraiment un kebab comme on a l'habitude de manger en France mais c'est bon et vraiment pas cher (2€ de mémoire).

Vers 16h, nous repartons pour le centre ville d'houmet Essouk et son fameux marché couvert. Lors de nos divers passages en ville, nous avions vu qu'il y avait un marché couvert mais nous n'avions pas eu l'occasion d'y aller. Et je dois avouer que je ne sais toujours pas trop quoi en penser. C'est vraiment beau et original : il y a plein de petites échoppes, ça sent fort le cuir, on y trouve a peu près tout et n'importe quoi. Ce qui n'est pas très agréable c'est que dès qu'on passe devant un magasin, on vient nous parler et on essaie de tout nous vendre. C'est fait de manière gentille (même si intéressée) mais du coup, on n'ose même pas s'arrêter juste pour regarder. Les rues sont étroites et avec une poussette, ce n'est pas toujours simple mais bon, ça se fait :).

Une boutique du marché couvert

Au hasard de notre balade, nous arrivons sur une petite place où il y a un café et quelques magasins. Nous décidons de nous arrêter pour prendre un bon thé à la menthe. Assis à notre table, nous apercevons une patisserie ainsi qu'un magasin de souvenirs où les prix sont fixes. Nous allons y faire quelques achats pour notre repas du soir et pour ramener des petits souvenirs à la famille.

Jour 6 - Retour en centre ville d'Houmet Essouk

Après une nouvelle matinée repos, nous partons déjeuner au Malibu où nous avions déjà été au début de notre séjour. Après quelques courses, nous repassons chercher quelques patisseries pour notre repas du soir. L'appartement est vraiment bien situé car on peut faire tout cela à pied sans soucis et c'est très agréable.

La mosquée d'Houmet Essouk

En fin de journée, nous décidons de repartir en direction du souk couvert pour y reprendre un bon thé à la menthe et y effectuer nos derniers achats. Le soleil se couche, il fait toujours bon et la lumière qui se reflète sur la vieille ville est très jolie.

Jour 7 - Découverte des plages

Pour débuter les journée, nous retournons au Hashtag Café qui se trouve juste à côté pour y prendre un petit-déjeuner. A part le café, il n'y a pas grand chose de local mais c'est bon et la vue sur la mer est agréable pour se réveiller tranquillement.

Après un peu de repos à l'appartement, nous partons déjeuner au restaurant Sidi Ali Adel. Il est considéré comme le meilleur restaurant de l'île. Le chemin pour y aller n'est pas bétonné et on ne sait pas trop où il va déboucher mais une fois arrivés au niveau de la mer, le restaurant est là, avec rien autour. C'est assez particulier mais on est vraiment à quelques mètres de l'eau.

Le service est rapide et les repas sont très bons : on a pris chacun des gambas et les assiettes sont copieuses. On sent que le restaurant fonctionne bien car tout s'enchaîne rapidement et les tables sont pleines. On prend également un déssert et un thé à la menthe (surement le meilleur du séjour). L'addition est un peu plus importante que ce à quoi nous nous étions habitués : environ 25€ en tout mais bon, si on compare au prix qu'on aurait payé en France, ça reste toujours très bas.

Après le repas, nous longeons la mer et un peu avant d'arriver sur une plage privée, nous prouvons un petit bout de plage où il n'y a personne et on décide de s'y arrêter. C'est calme, reposant et il fait beau. Malheureusement, la mer monte (et oui, il y a des marées - petites certes - en Tunisie) et comme il n'y a pas beaucoup de place, nous décidons de partir et d'aller vers la plage que nous avions remarqué sur internet le matin même.

Vue depuis la petite plage

Direction la plage de la Seguia ! Encore une fois, même si nous sommes en période de vacances scolaires, il n'y a vraiment pas grand monde sur la plage et nous pouvons nous poser où nous voulons. Pas de plage privée et le sable est blanc comme on l'imaginait. C'est de loin la meilleure plage que nous avons pu faire pendant notre séjour.

Jour 7 - Plage de la Seguia et retour en France

Pour cette dernière journée, nous repartons dès la fin de la sieste matinale de bébé pour la plage de la Seguia. Il fait grand soleil et la marée est basse. La couleur de l'eau n'a rien à voir avec ce que nous avions pu voir la veille : elle est turquoise / transparente. Avec le sable toujours aussi blanc, c'est magnifique et ça ressemble exactement à l'idée qu'on s'était fait des plages en Tunisie.

Plage de la Seguia

Notre avion décolant en fin de journée, nous partons en début d'après-midi pour retourner à Houmet Essouk et prendre notre déjeuner au Hashtag Café. Après un rapide passage à l'appartement pour récupérer nos affaires, nous nous dirigeons vers l'aéroport de Djerba Zarzis. Aucun soucis pour rendre la voiture à Europcar, ils ont même fait le tour du véhicule sans nous et nous ont rendu notre caution juste après.


Encore une fois, les vacances en octobre, c'est vraiment génial: on évite le début de la grisaille en France et on part au soleil quand il n'y a pas trop de monde. Pour ces premières vacances avec bébé, nous savions bien que nous ne pourrions pas faire tout ce que nous aurions fait en temps habituel mais franchement, on n'a pas l'impression de s'être privés.

La Tunisie est un pays très accueillant où nous avons passé une très bonne semaine. Les gens sont gentils, les paysages sont beaux, on mange bien, le coût de la vie est vraiment très bas, etc. J'espère qu'on pourra y retourner pour pouvoir y explorer le désert et ses oasis !